Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 22:49

La séquence environnement de ce soir sur France 2 dans le journal de David Pujadas est un bel exemple de présentation partielle discréditant une énergie renouvelable, l'énergie éolienne. La ficelle est énorme et pourtant peu de monde sont capables de décoder la manipulation. Ce type de reportage est plutôt un remplissage médiocre de rubrique régulière du journal.

David Pujadas, pour présenter sa séquence pose la question "l'énergie éolienne est-elle si écologique que cela."?

Le caractère écologique de cette énergie renouvelable n'est regardée qu'au travers de son apport à la lutte contre l'effet de serre, ce qui est une stupidité en France.

David Pujadas a donc orienté le débat entre les "pour" qui affirment que l'éolien réduit de 10% les émissions de gaz à effet de serre et les "contre" qui affirment que l'éolien n'est pas efficace car il réduit les émissions de 0,3%.

Ce débat n'a pas de sens pour plusieurs raisons.

L'effet de serre est du essentiellement à la consommation d'énergie dans les transports, le chauffage dans l'habitat, à l'élevage avec les dégazages de méthane, et l'industrie.

La consommation d'électricité représente quelques % de la consommation totale et émet peu de gaz à effet de serre en France car nous sommes très nucléarisés avec un procédé d'enrichissement d'uranium peu émetteur de gaz à effet de serre.

C'est moins vrai dans les autres pays où l'électricité est à dominante charbon.

Analyser l'éolien au regard de l'effet de serre est absolument insignifiant en France et ne peut constituer un argument contre  ce type d'énergie.

Par contre on peut avoir un débat pertinent sur la part d'éolien et le nucléaire ou la place de l'éolien dans le bouquet énergétique électrique qui permettrait de réduire les déchets radioactifs. Rien de tout cela n'est présenté dans ce journal.

Evidemment, dans la ligne du reportage, la critique de cette énergie se construit autour de l'aspect intermittent de la production obligeant à coupler cette source à une centrale thermique, ce qui émet du gaz à effet de serre.

Mais personne ne parle du couplage à des centrales cogénération au biogaz, aussi peu émetteur qu'une centrale nucléaire française.

Bref, voir un dossier par le petit bout de la lorgnette peut conduire à une désinformation de la population, ce qui n'est pas assurément la mission d'un service public de télévision.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans énergie
commenter cet article

commentaires

mlf 03/12/2007 12:04

J'ai beaucoup regretté aussi - je crois qu'il s'agissait de la même émission - qu'ils ne parlent pas du tout de l'élevage et du problème de la consommation de viande... 

Jean 12/11/2007 23:39

Selon mes constatations de téléspectateur et de citoyen, David Pujadas est rémunéré sur le service public pour faire de la désinformation, et il le fait de façon très efficace, chaque fois qu'il le faut. C'est à dire tous les jours.    

Christophe Delanoe 08/10/2007 15:02

Est-ce que tu pourrais nous faire un commentaire du bouquin de F.Nicolino où la bagnole en prends pour son grade?

fossiliste 05/10/2007 13:33

http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=14385et toujours ce SALE MEPRIS DES LOIS du code de la route , de  la vitesse  ; ces infractions multiples par SARKOZY ( mr Radar  , qui les brule en permanence )ALLIOT MARIE FILLON ( ex ( ??????? )adepte de la vitesse et de la destruction massive de fuel et de la pollution LAGARDE   et avant VILLEPIN   JOSPIN  tous méprisant les lois - tous ces députés qui se font """" sauter "" les PV - QUELLE SCHIZOPHRENIE DE COMPORTEMENT  !!!!