Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 00:38

Le gaz naturel est utilisé depuis longtemps dans les bus, il apparaît dans des véhicules particuliers commercialisés chez Peugeot, Fiat, Opel, Renault par exemple. En France, malheureusement, les vendeurs ne sont pas formés à décrire leur produit, les sources d'approvisionnement, il n'existe pas de cartes des stations, bref, le quasi néant. Quelle contraste avec la Suisse. Je vous invite à visiter le site suivant:

 http://www.nicefuture.com/index.php?IDtheme=125&IDarticle=1080&langue=F

Vous pouvez aussi aller "surfer" sur le site de l'association française pour le gaz naturel: afgnv. 

Pour 15000 Euros environ, vous pouvez vous procurer un tel véhicule avec un coût d'usage qui chute considérablement: moins d'entretien, carburant deux fois moins coûteux, diminution importante de la pollution locale et des émissions de gaz à effet de serre. De plus, à terme, il peut être du biogaz, issu des déchets verts.

C'est un témoignage d'une utilisatrice habitant dans le périurbain. Il est intéressant et montre qu'à titre de transition, ce carburant est le plus performant du moment loin devant le diesel qui n'est efficace qu'à chaud, pas pour les petits parcours urbains où les rustines que sont le catalyseur et le filtre à particules ne sont pas efficaces.

Le programme de développement du gaz naturel initié par François Loos manque singulièrement de souffle et, si j'ose dire, d'énergie. Au consommateur de faire valoir son pouvoir. A nous d'informer et de diffuser le plus largement possible les éléments. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans carburants propres
commenter cet article

commentaires

didier 11/01/2007 21:59

Je me suis intéressé à la question en vue d'acheter un véhicule GNV.Il y a encore peu de véhicule équipé de série et très peu de monospace (pourtant assez énergivore et disposant de plus d'espace pour caser les réservoirs additionnels !!Mais la où j'ai du mal à suivre les arguments de propreté c'est que à puissance égale le GNV rejette plus de CO2 que le diesel voir à titre de comparaison cette documentation : http://www.fiat.fr/FIAT_FRANCE/uploads/1006/1073956463/20060829/DOBLOjuin%2006.pdfpage 16 un moteur de 92 cv GNV produit 161g/km de CO2 alors que dans le même temps un moteur diesel de 105cv en produit 153 où est le bénéfice écologique ???

Dominique Bied 12/01/2007 23:15

Le bilan du gaz naturel est nuancé. Il faut considérer la performance en CO2 du puits jusqu'à la roue de la voiture. Dans ce cas, le gaz naturel est beaucoup plus performant en moyenne par rapport au diesel (149g par km pour le gaz naturel contre 212 pour le gazole). Si on prends du gaz naturel produit à partir du biogaz, le bilan est encore plus favorable.
Mais, et ce sera finalement ma réponse à votre question, le plus important et de loin, est de diminuer notre mobilité seule en voiture. C'est le projet que je suis en train de mener avec des labos de recherche. On peut diviser par 4 ou 5 le trafic et le nombre de kilomètres en étant tout simplement plus intelligent. C'est le propre de l'homme.
 
 

Olivier 10/01/2007 19:58

Depuis 30 ans, j'ai trouvé un moyen de lutter contre de nombreuses formes de pollutions; je circule souvent à pieds ou à vélo et je limite mes déplacements... Pas de WE à 500 km par exemple!!!
Mais les pollutions imaginées par les technocrates de la sécurité routière et les fabricants d'autos rendent cet exercice de plus en plus pénibles: Deux exemples; L'usage de plus en plus fréquent des feux de croisement aloes que le route ou la rue est suffisament eclairée (nuit, temps gris, pluie) alors que les fuex de position suffisaient jusqu'en 1980!
La prolifération des diesels qui 'puent' même avec filtre et autres 'usines à gaz', et qui en plus emettent des bruits très désagréables.
Enfin, j'ajouterai que les véhicules soit disant dépollués qui sont vendus aujourd'hui présente l'enorme inconvenient de necessiter un transport par camion dès la moindre panne! Il n'est parfois même plus possible d'ouvrir un coffre si la batterie est dechargée ... On arrete pas le progrès pour piquer les sous du consommateur !
Alors que sur une 2CV on consommait 5à 6l aux 100 km et les coûts energetique de la fabrication et de réparation étaient négligeables. Mais peu rentables pour les fabricants !!!
Et elle peut rouler facilement au gaz !!!
Cordialement
 
 

Dominique Bied 12/01/2007 23:33

Bien sûr, vous avez raison à 100%. Je fais moi-même 4000km de vélo par an pour mes transports. Je vous rappelle que, contre pratiquement l'ensemble des députés, Mme Lepage a défendu avec succès la loi sur l'air de 1996 qui oblige les collectivités locales à créer des aménagements cyclables lors de  toute rénovation de voirie urbaine. Alors, rejoignez nous.
Ceci dit, c'est par la diminution du kilométrage voiture et en utilisant mieux celle-ci que nous réussirons à relever le défi de l'environnement. 

moteuràhydrogÚne 23/12/2006 16:39

Mesdames Messieurs, En ma qualité de secrétaire de la Fondation Relax-énergies 0%CO2, je vous contacte par rapport à l’extrême gravité de la situation de la Planète face au réchauffement climatique. En effet, nous, I R C, disposons d’une technologie permettant la modification des moteurs thermiques de tous types, tous modèles, pour leur conversion vers un combustible propre , le Di-hydrogène (H2), injecté dans la chambre de combustion. (avec augmentation du rendement des moteurs de 20%) Ce vecteur d’énergie (H2) ne peut être produit de façon massive sans émission de CO2 qu’à partir du nucléaire par procédé VHTR (Very High Temp.) de génération IV cycle Iode/Soufre avec un rendement de 50% environ. Ce procédé nucléaire moins dangereux que les formes classiques, génère de la chaleur pour dissocier la vapeur d’eau à 950 °C et utilise des billes enrobées de thorium qui sont envoyées dans le réacteur comme combustible. Super-Phénix, aurait pu faire la transition dans le cycle chaleur / hydrogène, et nous aurait permis de commencer la production de H2, mais on le démonte ! Il faudrait environ 50 centrales de 600MW pour satisfaire la demande en France et produire du Di-hydrogène et de l’ électricité, nécessaires, dans un même temps. La société AREVA possède l’expertise et les plans pour cette configuration. Actuellement, il est produit par reformage du pétrole avec dissémination massive du CO2, c’est absurde !. D’autre part, le Di-hydrogène pourrait circuler dans les tuyaux de GDF mélangé au gaz de ville pour réduire à la fois les coûts et la pollution par le CO2, à l’usage des chaudières. En ce qui concerne le stockage, le Di-hydrogène est aujourd’hui sécurisé et peut être retenu sous forme cryogénique dans des containers capables de le conserver 40 jours sans la moindre perte. Je constate l’immense difficulté à promouvoir cette solution alternative, qui fait partie d’une piste potentielle et durable parmi d’autres technologies. A cause de lobbies très puissants des financiers, de l’économie peu motivée au changement, de l’incompétence des décideurs actuels, des politiques qui ne s’impliquent pas, nous perdons du terrain sur la catastrophe qui nous attend. Alors ? Pourquoi tant de résistances au progrès, de lenteurs, de sourde oreille, en d’autres termes, la Terre souffre et va nous le faire savoir avant 40ans ! Je vous contacte afin de savoir si nous pouvons agir ensemble, au plus vite dans l’intérêt général …

Arnaud 03/02/2006 15:18

Le gnv reste une énergie fossile, et participe donc à l'effet de serre.
Certe, les polluants "officiels" mesurés sont moins importants que dans les autres carburants, mais il rejette de nombreux gaz, en petite quantité, mais extremement nocifs pour l'environnements.

Guillaume 30/01/2006 15:52

A titre d'anecdote, il y a environ 1 an et demi, je me suis renseigné chez Opel pour l'achat d'un Zafira, un modèle GNV figurait au catalogue. Je ne savais pas dans le détail comment ça marchait, mais lorsque j'ai demandé de plus amples renseignement, le vendeur après quelques secondes d'hésitation ne s'est pas démonté et m'a expliqué que c'était en fait du GPL !!! ...désolant