Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 18:01
Voici une chanson du groupe Paris-Combo, formidable groupe français. C'est de la musique de très haut niveau technique, dans le style de San severino, de Django Reinhardt.

Cette chanson décrit la qualité de l'air dans Paris avec une poésie de grande valeur sur un rythme de valse qui vous transporte. Je vous laisse découvrir cette chanson sur deezer.com et les paroles ci-dessous. Elle fait parti d'un album qui s'appelle attraction.

Titre:Lettre A P

Tôt, j’ai mangé de l’autocar

Avec ses jantes, avec ses phares

Ensuite, j’ai fumé une berline

Aux pures essences raffinées de benzine

 

Paris, j’aime ton gasoil

L’odeur de ton excitation-moteur

Paris, tu es la capitale

La lettre P, en sonore initiale

 

Car tu sens si bon, l’été

Sous ta chape de plomb, souffrez

Que j’ai m’inspiration fatale

 

Tu seras toulours romantique

Même au temps des pics

Qui goudronnent tes monuments

Et font pleurer tous les yeux des amants

 

On a souvent chanté tes ponts

A coup d’excès d’accordéon

Pour l’heure, voilà que ces flonflons

Vont louer tes pics de pollution

 

Avenue Bel-air ou sur les quais

On voudrait respirer en paix, quand on sait

Que tes gaz sont fatals

Ça fait sourire ce P, en initial

 

Car tu sens si bon, l’été

Sous ta chape de plomb, souffrez

Que j’ai m’inspiration fatale

 

Tu seras toulours romantique

Même au temps des pics

Qui goudronnent tes monuments

Et font pleurer tous les yeux des amants

 

Un P, comme pas vu, pas pris

Un A, comme atmosphère

Un R, comme le bon air de Paris

I, c’est l’asphyxie

 

Et S, vraiment bon esprit

De nous faire inhaler ainsi

Parmi les squares et les allées

De si dangereux fumets

 

Car tu sens si bon, l’été

Sous ta chape de plomb, souffrez

Que j’ai m’inspiration fatale

 

Tu seras toulours romantique

Même au temps des pics

Qui goudronnent tes monuments

Et font pleurer tous les yeux des amants

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans pollution de l'air
commenter cet article

commentaires

caro 21/04/2009 14:34

Art et Déchirure présente “Playboy Communiste” au Cinéma Le Melville à Rouen le jeudi 7 mai à 21 heures.http://playboycommunistedocumentaire.unblog.fr/Une présentation d'Alain le graveur de la rue, sa vie, son œuvre.

pilaprat 01/04/2009 00:00

bravo,vous êtes attirés la symphatie des cyclistes et au dangereux personnages qui traverses n'importe ou. Les voitures que voulez vous en faire? Les motos, quand je parle motos je parle de vraies motos que voulez vous e faire? Dites le clairement à CAP 21. Moi je m'en fou j'ai les deux engins. Mayez une position claire et nette que l'on sache à quoi s'en tenir et quoi faire 

MICHAEL CONAN 31/03/2009 22:53

vas VOIR mon blog une video de moiexplique ma demarche humainepeut tu demander a tous de la regarder afin de comprendre
mon blog
http://michaelconan.over-blog.com/

pilaprat 22/02/2009 17:30

reponse à la deuxième partie du 3ème commentaire.En tant que juriste je vous demanderais votre nom, moi je ne prends pas de pseudonyme, j'ai l'intention de poursuivre plus loin le dialogue, en correctionnelle par exemple, j'ai de très bons avocats qui m'obtiennent des dommages et interets assez substentiels, alors donnez votre nom.Pour la gouverne de Dominique BLED j'ai toujours ma carte de CAP 21, juridiquement je suis toujours adhérent 

Ecodor 18/02/2009 14:53

Merci Dominique, sympathique l'humour, la poésie fait mieux passer les messages auprès d'un public blasé fermant ses écoutes aux catastrophes présentes et à venir.Pas mal "l'effet papillon" de Bénabar,non plus. à Pilaprat : "ne connait pas la crise," tant mieux pour lui, je pense également qu'il est sous respiration artificielle, avec de l'eau garantie sans résidus et que ses chevaux ont une alimentation bio, sinon il déchantera bientôt.