Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 20:22

Lors de la dernière Commission Permanente du Conseil Régional, Daniel PERCHERON a présenté le modalités de ce qu'il appelle la concertation, sur le projet de Boucle d'essai ferroviaire et de TER GV.

Ainsi, notre Président régional prévoit la création d'un Comité de Pilotage composé de.....42 personnes !!!

Le pire, c'est que parmi tout ce beau monde, aucun représentant de l'Association "Boutentrain" n'est prévu: il y aura 14 conseillers régionaux, 14 élus de l'Avesnois (quid du Valenciennois et du Cambrésis ?) et....14 personnalités qualifiées !!!

Autant le dire tout de suite, à Cap 21 Nord Pas de Calais, nous ne croyons absolument pas à l'efficacité d'une telle structure, marquée à la fois par un gigantisme propre à diluer les remarques, et par une composition faisant la part belle au pro-CEF et TER-GV (Comment qualifier autrement une personnalité dite "qualifiée" !!!)

A notre niveau, nous pensons qu'une structure plus réduite, composée, par exemple, de 2 Conseillers Régionaux, 2 élus locaux, 4 réprésentants de l'Association "Boutentrain", ces huit personnes ayant voix délibératives, mais accompagnés de 8 "personnalités qualifiées" ayant voix consultative, pourrait être efficace.

Le fait d'écarter, d'office, une association qui est reconnue comme un interlocuteur privilégié dans le dossier, sans même lui donner accés aux débats qui la concerne, risque d'être ressenti comme une provocation, et de radicaliser sa position, là où certains de ses membres, que nous qualifierions d'éco-responsables, sont porteurs d'alternatives, sans pour autant être contre le projet lui-même, s'il est fait dans des conditions acceptables.

Cap 21 Nord Pas de Calais invite donc le Conseil Régional Nord Pas de Calais, à travers son Président en exercice, à revoir les modalités de concertation qui ont été présentées, lors de la dernière Commission Permanente.

A défaut, il est à craindre qu'il doivent faire face, de plus en plus, à ce que l'on appelle des "Nimby", ce qui ne peut que creuser encore davantage le fossé qui existe entre les Politiques traditionnels et leur population.

 
publié par Laurent JEANNAS dans: cap21npdc

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans transports de personnes
commenter cet article

commentaires