Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

30 juillet 2006 7 30 /07 /juillet /2006 18:39

Ces quelques photos montrent la forte liaison vélo train dans cette ville.

L'espace d'accès place da la gare est exempt de voitures. Toute la place est destinée aux vélos et aux piétons. Le parking à vélo en contient plusieurs centaines de vélos. Nous sommes un jour travaillé de semaine à l'instant de la photo. Cette place est conviviale et agréable à pratiquer.

  Aussi bien derrière que devant la gare, le parc à vélos est imposant. La coupure que constitue la voie ferrée est donc prise en compte dans le stationnement des bicyclettes.  De nombreuses personnes possèdent 2 vélos, un au départ et un à l'arrivée du train. Ici nous sommes à l'arrière de la gare.

A l'avant, c'est encore plus impressionant.

Un petit parking à voitures ombragé est situé derrière. Un parking en étages à 2 niveaux est situé devant, mais n'apparaît pas sur ces photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans urbanisme
commenter cet article

commentaires

fossilist 30/07/2006 21:45

quelle tristesse d etre en FRance
 
Je supporte de moins en moins
la colère me prend 
dès que l on se retrouve sous régime UMPS  ( et minables " verts des années 1997  2002   ) franchouillard
aucune piste cyclable
aucun velo   ( moi même  j ai cessé toute pratique pour ne pas etre tué )

Dominique Bied 01/08/2006 12:11

Je suis d'accord pour dire que la politique vélo en France manque de souffle. Cela se traduit par une quasi absence de pratique de masse. On considère que 20% des français pourraient le faire alors que seuls 3% des déplacements se font à vélo.
Vous pourrez voir à la suite de mon reportage photo sur BRUGES un article de conclusion sur les leviers d'action pour augmenter la pratique. La construction d'aménagements n'est pas suffisant. Un marketing communication sérieux doit être fait. L'ensemble des acteurs doit se mettre en mouvement.
Ceci dit, il ne faut pas exagérer la dangorosité de la pratique du vélo en ville. Je pratique depuis 30 ans, et je n'ai eu absolument aucun accrochage avec une voiture. Pourtant, j'ai roulé dans toutes les conditions et dans beaucoup de villes de France, y compris Paris. 
Il faut respecter quelques règles simples, dont la principale est de se faire respecter, c'est à dire se rendre visible sur la voie. Cela veut dire par exemple prendre une file de voitures par le milieu. Cela évite les dépassements rasants et ne permet le dépassement que si la voie d'en face est libre. Cela évite aussi les ouvertures de portières.
Respecter les distances de sécurité.
Etre vigilent aux carrefours, lieux de l'immense majorité des accidents.
Ne pas changer butalement de file ou de direction sans se signaler longtemps à l'avance. Si on le fait, mettre son bras fermement pour signifier aux voitures venant de derrière qu'elles se doivent de lever le pied.
La plupart des accidents ont lieu en milieu rural non habité.
Ceci dit, l'analyse statistique des risques de l'INRETS prouve que vous risquez infiniment moins qu'à pied, ou en voiture.
La pratique du vélo est donc aujourd'hui tout à fait possible, même dans les conditions actuelles.