Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

31 juillet 2006 1 31 /07 /juillet /2006 15:23

Ce petit reportage photographique sur Bruges montre quels doivent être les piliers d'une bonne politique cyclable. Il faut remarquer que, contrairement à ce que pensent les élus, ce n'est pas parce que les gens ne veulent pas rouler à vélo pour leurs petits déplacements que la bicyclette est si peu pratiqué pour son transport en ville. L'application trop marginale des dispositions de la loi sur l'air et des plans de déplacements urbains, la non prise en compte du vélo dans l'éducation  à l'environnement à l'école, la non prise en compte du vélo dans le cahier des charges des appels d'offre de construction de lotissements ou de travaux de voirie sont les facteurs majeurs.

La mauvaise excuse est de dire que l'ADEME n'a pas de moyens.

En fait, il faut peu de moyens pour relancer l'usage de la bicyclette. Le jeu peut se décrire ainsi.

 

-Réduction du trafic automobile urbain par un rééquilibrage de l'espace public.

-Limitation des places de stationnement voitures en surface

-Mise en place de stationnements sécurisés pour vélos au plus près des lieux de destination

-Mise en place d?aménagements cyclables en tenant compte des contraintes spécifiques à ce mode de déplacement (trajet le plus court, faible dénivelé ou aide au franchissement, accès partout)

-sensibilisation massive du milieu scolaire par la mise en place de plans de déplacements établissements.

-exemplarité des services territoriaux et des services de l'état.

-implication du milieu syndical.

-impliquer le milieu associatif.

-se servir du système d'évaluation européenne bypad+ pour certifier la politique cyclable. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans transports de personnes
commenter cet article

commentaires

Yann 25/10/2006 22:16

Il ne s'agit pas de taper sur l'automobiliste, mais de proceder a un reequilibrage en faveur des modes de transport alternatif comle vélo.
Combien de voiture avec une seul personne a bord? pourquoi le domaine public est quasiment tous devolu a la voiture, parking, voie de circulation, stationnement de surface...
C'est juste pour laisser de la place a tous le monde

andre 11/10/2006 20:25

Certes certes, mais oubliez vous les familles de 2 ou 3 enfants (j en ai 3), l'éloignement du travail, la forme physique, l'âge?
A paris c est tellement plus facile, 53% de célibataires et des gens aisés pouvant habiter près de leur lieux de travail.
Facile de promouvoir la bicyclette en laissant aux banlieues qui travaillent l'incomfort et la dangerosité des transports en commun
 

andre 11/10/2006 20:17

Je suis effaré de voir que les politiques n'ont qu'une chose à la bouche : haro sur la voiture. Rien en ce qui concerne les avions alors qu'un voyage à deux en Inde représente les deux ans de consommation d'une berline familiale moyenne! Toujours taper sur les mêmes. Rien pour taxer les climatisations ou les constructions en béton! Seuls les automobilistes vaches à lait paieront! Pourquoi taxer une bagnole à sa possibilité de pollution mais pas à ce qu'elle produit réellement? C'est à dire augmenter la TIPP et maintenir le carburant à un niveau indépendant du prix d'achat sauf en cas de hausse...Mais quand l'Etat abandonnera sa TIPP pour la redonner au financement d'actions auprès des particuliers et des entreprises.
Lorsque la consommation va diminuer et c est inéluctable, l'Etat va faire feu de toutes taxes pour compenser ce manque en tapant toujours sur les mêmes.
Quand pourrais-je acheter directement de l'huile végétale pure qui elle a un impact écologique moins lourd  que celui de l'éthanol et dont la commercialisation dépend exclusivement des réseaux de pétroliers?
Quand passerons nous d'une écologie de punition, de taxation, de haine à celle de l'aide, de la formation, de l'incitation?