Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 21:52

Une fois n'est pas coutume, cet article sera politique car les élections présidentielles se profilent. Il n'y en aura pas beaucoup sur ce blog, mais les plus importants seront reproduits.

Ce blog transport est très technique et pose les bases d'un transport durable. A cap21, nous avons une réel approche projet avec des idées et des méthodes très innovantes qui font de nous un parti politique original.

 Notre discours s'adresse au plus grand nombre, et surtout à notre descendance qui ne nous pardonnera pas de ne pas avoir mis en oeuvre ce qu'il fallait pour garder une planète vivable. Notre programme se base sur des stratégies gagnant gagnant pour la vie quotidienne de tous les français. L'air, l'eau, les sols, sont les bases de la vie humaine. Force est de constater qu'ils ont été massacrés à toute vitesse par nos modes de vie depuis un siècle et demi. Or aucune politique n'a été mise en oeuvre avec l'ambition nécessaire pour arrêter l'hémorragie. Pire, on continue la fuite en avant en espérant que les technologies pourront tout résoudre sans remettre en cause en profondeur notre organisation sociale. La guerre froide, puis le chômage et l'insécurité, le déficit de l'état ont occulté, voir entièrement effacé la question environnementale depuis la constitution de 1958. CAP21 est  là pour la mettre au premier plan.

La profession de foi en 10 mesures de Corinne Lepage, que je reproduis ci-dessous, montre à quel point nous sommes déterminés, avec les compétences des membres du mouvement, à mettre en oeuvre un programme ambitieux comme il en a jamais été depuis l'après guerre. Corinne est la seule personnalité reconnue au niveau mondial pour ses travaux sur l'environnement. C'est donc avec elle et son mouvement que devra se construire l'avenir du pays. Celui-ci ne pourra pas se construire sans elle, si on considère que la situation de l'environnement en France réclame une médecine d'urgence.

Voici le texte officiel du communiqué de presse de Corinne:

Corinne LEPAGE : Pour que notre futur ait un avenir

Depuis 30 ans, je me bats comme avocate ou responsable associatif contre la destruction de notre environnement. J'ai eu l'honneur, à ce titre, d'être classée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement parmi les 25 femmes dans le monde qui agissent pour l'environnement

La prise en compte des facteurs environnementaux est aujourd'hui fondamentale. Nous ne pouvons plus concevoir d'action dans les sphères économiques, politiques ou sociales sans mesurer leur impact environnemental. Plus que de l'inconscience, c'est un acte criminel dont nous paierons les conséquences dans les dix ans à venir. Oui, seuls deux mandats présidentiels nous séparent de l'irrémédiable.

Oui, je suis candidate à l'élection présidentielle, et à ce titre, je défends un programme innovant qui place l'écologie au centre de notre vie démocratique. Mais je n'ai pas le monopole de la raison. Le temps des constats est derrière nous, nous entrons dans l'ère des solutions.

Pour cela, j'appelle toutes les candidates et tous les candidats à s'engager dans le respect de ces dix points qui sont le minimum vital.

Par-delà nos différences réelles, nous appelons à l'engagement de réformes structurelles minimisant notre emprise sur notre Terre. Nous signons cet appel et nous nous engageons une fois au pouvoir à bâtir toute politique dans le respect de ces dix points comme socle préalable à toute politique.

   1. Climat : Mise en place d'une politique ambitieuse de réduction de nos émissions de GES a minima de 20% en 5 ans.
   2. Recherche : Mise en place d'une procédure contradictoire scientifique pour toutes nouvelles technologies avant sa mise sur le marché ou essai à grande échelle (OGM, nanotechnologie…). Application d'un véritable principe de précaution.
   3. Energie : Mise en place d'une politique nationale d'économie d'énergie (lieux publics, entreprises, particuliers…) et développement des ENR. Moratoire sur l'EPR.
   4. Agriculture : Mise en place d'une politique agricole respectueuse de l'environnement en favorisant la filière de l'agriculture biologique et en divisant par deux l'usage des produits chimiques dans la filière classique. Abandon des pratiques agricoles surconsommatrices d'eau. Moratoire sur les OGM.
   5. Transport : Moratoire sur les autoroutes et report des crédits affectés sur des projets de transports collectifs et de frets à faible émission de CO2.
   6. Fiscalité : Mise en place d'une fiscalité favorisant l'émergence des Nouvelles Technologies Environnementales et leur financement. Arrêt des aides publiques aux activités destructrices de l'environnement.
   7. Santé : Interdiction des produits contenant des substances cancérigènes identifiées par le programme REACH.
   8. Déchets : Moratoire sur les incinérateurs et mise en place d'une politique de réduction à la source.
   9. Biodiversité : Interdiction des importations de produits portant atteinte à la biodiversité.
   10. International : Création d'une organisation mondiale pour l'environnement dotée d'un budget spécifique de financement de projets de développement respectueux de l'environnement et d'un tribunal international de lutte contre la pollution.

Corinne Lepage.

Communiqué de presse du 12/10/2006
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans politique
commenter cet article

commentaires

lux 16/10/2006 12:43

La politique vous intéresse??
Je vous invite à visiter ce site http://33.royaliste.com.over-blog.com/
Des articles intéressants, des idées à débattre, des actions à commenter, n'hésitez pas à mettre vos commentaires.
Cordialement
Lux