Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 23:00

La ville de Richmond, riche en véhicules 4X4 , a décidé d'appliquer une tarification de stationnement différenciée en fonction de la consommation d'énergie des véhicules. La consommation est directement liée à l'émission des gaz à effet de serre.

Une équivalente smart  ne paie pas, une équivalente twingo paie 10%, etc..., jusqu'à 3 fois le tarif nominal pour un 4X4.

Cependant, il est dommage que la ville n'ait pas tenu compte d'une donnée technique importante. Les émissions se mesurent en voyageurs kilomètres. Il faudrait donc appliquer un abattement en fonction du nombre de passagers.

Cette tarification est aussi appliquée à Oslo. Il n'y a donc pas d'interdiction d'accès aux 4X4, mais chacun assume ses responsabilités et ses choix en fonction des contributions négatives à l'environnement. Finalement, chacun garde sa liberté.

Nous sommes encore loin de ce mode d'action en France, il faudra y venir. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans transports de personnes
commenter cet article

commentaires

fossliste 09/11/2006 15:34

 
mr BIED
 
pourriez vous traiter des PETITS  VEHICULES SANS PERMIS
leur CONSOMMATION
leur POLLUTION
comparaison avec un vehicle moyen 5 6 CV essence ?
pour des trajets urbains
1  je crois qu ils polluent plus ( pour le même poids )
   moteur 2 temps ?    regulation inferieure ?
   certains seraient electriques ?  
 
2 MAIS POIDS INFERIEURS  donc masse déplacee inferieure
 pourquoi ne sont ils pas plus repandus ?
 5 SURTOUT 
  ----------ALCOOLO ou autres cons ayant perdu le permis
 ----------retraités peu riches ( type dans ma ville AUCHEL CALONNE
BASSIN MINIER MARLES LES MINES 62 )
        n ayant pas passé le permis dans leur jeunesse
 
3 doivent ils être
 : - encouragés    ?
  - ou inversement mauvaisesolution ? 
 
MERCI D EN TRAITER   UN JOUR