Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 21:42

Le combat pour la décision d'opportunité de ce doublement d'autoroute est exemplaire. En effet, en pleine élection présidentielle, à un moment où l'urgence écologique est mise en avant par tous les candidats, on pourra juger réellement des intentions de l'état à ce niveau, et donc de la crédibilité de celui-ci par rapport aux discours. Les associations sont en état de vigilence. Les solutions alternatives au tout routier existent. Le transport des personnes et des marchandises utilisent les mêmes réseaux et le management des mobilités est d'une faiblesse inacceptable.

Par exemple, en généralisant les plans de déplacement entreprise, on peut diviser par 2 le trafic automobile sur le trajet domicile travail en 5 ans. Ce sujet n'avance pas. En mettant en oeuvre les bureaux des temps pour synchroniser les activités urbaines, on peut encore gagner sur le besoin en mobilité etc...

 

doublement de l'autoroute A 9, les associations envoient une LETTRE OUVERTE
A MONSIEUR LE PREFET DE L¹HERAULT

Monsieur le Préfet,

Notre collectif d¹associations engagé dans le combat contre les effets
néfastes du projet de doublement de l¹A9 sur la santé des populations
riveraines et sur l¹environnement :

. souhaite connaître l¹objectif des études en cours sur ce projet que vous
avez demandées suite aux conclusions des commissaires enquêteurs ;

. souhaite être informé rapidement des conclusions de ces études dès
qu¹elles seront achevées ;

. demande, conformément aux conclusions du débat public sur les transports
dans le VRAL, qu¹une étude globale sur les alternatives à la politique du
tout routier (seul choix actuellement retenu dans ce dossier) soit
entreprise au plus vite.

Cette étude devrait prendre en compte les différents modes de transport
(autoroute ferro-viaire, merroutage, transports en communs) afin de répondre
de manière écologique et dans l¹intérêt de la santé des populations aux
besoins de mobilité dans notre région.

L¹impact de la hausse du prix du pétrole devrait donner lieu à des
prévisions réalistes de trafic (le chiffre de 40% d¹augmentation du trafic
routier est contestable en raison de la hausse très vraisemblable voir
inéluctable du prix du pétrole.
Par ailleurs les aspects liés à l¹aménagement du territoire devraient être
aussi abordés au cours de cette étude: comment réduire les besoins de
transport ? Quel type d¹aménagement peut-on envisager dans cette perspective?

Nous vous proposons, si cette étude est retenue, de vous préciser nos
souhaits concernant son contenu.
Il nous semble urgent d¹engager cette étude afin que les services de l¹Etat
puissent se prononcer en ayant en main des solutions alternatives au « tout
routier », et ce avant l¹échéance de juin 2007, date limite de décision sur
ce dossier par rapport à la DUP. Ces solutions alternatives permettraient
par ailleurs à l¹Etat de respecter ses engagements sur la santé publique et
sur les émissions de gaz à effet de serre. Une étude analogue a été réalisée
en Alsace à la demande d¹un collectif local d¹associations à propos d¹un
projet similaire de contournement autoroutier ouest de Strasbourg.

Espérant que vous répondrez favorablement à notre requête, nous vous prions
d¹agréer,
Monsieur le Préfet, l¹expression de nos sentiments respectueux.

Les président(e)s des associations :

ADQVEB (Baillargues): Claude Brion
ADPMA9 ( St-Aunès) : Georges Fandos
St-Jean Environnement (St-Jean de Védas) : Aline Pérez
ADTC 34 (Montpellier): Patrice Loisel
CLAPE  (Languedoc.Roussillon) : représenté par Xavier Vachez       

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans transports de personnes
commenter cet article

commentaires