Vendredi 30 décembre 2011 5 30 /12 /Déc /2011 15:14

Je relaie ici un article de rue89. Il démontre que le vélo est bien le mode de transport durable le plus efficace que l'on ait jamais inventé. L'efficacité s'entend sur les paramètres coût-dépense énergétique-santé publique-rapidité en porte à porte. Une grande politique vélo en France est indispensable à une mobilité durable. Il faut quitter la logique des strapontins et passer le grand braquet.

 

On connait les leviers efficaces: promouvoir le vélo avec des objectifs contraignants dans les plans de déplacements entreprises et administrations. Faire une promotion ambitieuse dans les collèges, population privilégiée. Plus les collégiens utiliseront le vélo, plus ils seront passionnés, et plus ils retarderont le passage aux véhicules à moteur deux roues et quatre roues. On améliore ainsi considérablement la sécurité routière. Ensuite, les "people" doivent valoriser le vélo comme moyen de transport. Le tour de France devrait être l'occasion pour toute une jeunesse de s'identifier à ce mode transport. Or celui-ci n'est que défilé de voitures et de cars rutilants. Le tour de France devrait être le premier vecteur publicitiaire d'une mobilité durable.

Le dernier levier majeure est de réduire un peu l'espace de stationnement automobile. Sur l'agglomération de Rouen, voici la ventilation des places de stationnement voiture pour une centaine de milliers d'habitants:

 

30889 places sur voiries, non réglementées etgratuites dont 3700 matérialisées

4298 places sur voiries, réglementées

8978 places de parking couverts

  • 4038 places dans 8 parcs en ouvrage appartenant à la Ville de Rouen (parking des Emmurées, parking du Palais, parking Saint-Marc, parking de la Haute-Vieille-Tour, parking du Vieux-Marché, parking de la Pucelle, parking de l'Hôtel de Ville, parking de la Gare).
  • 2596 places dans 4 parcs en ouvrage appartenant à d'autres organismes publics (parking de la Bourse, parking Gambetta-Martainville, parc relais du Mont-Riboudet, parking SNCF).
  • 2344 places dans 2 parcs en ouvrage appartenant à des structures privées (parking Square des Arts, parking Saint-Sever).

Il suffirait de libérer 1000 places voitures (3 petits % du nombre de places gratuites) bien réparties dans la ville pour stationner au moins 10000 vélos. Qu'attend-on à Rouen et ailleurs?

 Voici le lien vers l'article de rue89:

http://www.rue89.com/rue89-sport/2011/12/28/paris-les-coursiers-roulent-autant-que-des-cyclistes-professionnels-227902



Par Dominique Bied - Publié dans : transports de personnes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés