Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

8 janvier 2005 6 08 /01 /janvier /2005 00:00

Voici une contribution de Denis Jacquiot suite à notre rencontre à Rouen:

"Suite à notre rencontre d'avant hier, ça a trotté dans ma petite tête. Car le constat auquel nous sommes arrivés dans notre échange à savoir l'utilisation juxtaposée de techniques pour tenter de résoudre l'un après l'autre les problèmes d'aménagement au fur et à mesure qu'ils se présentent m'amène à cette conclusion qu'en fait les politiques sont totalement dépourvus de toute vision synthétique de l'aménagement. Les uns discourent, d'autres font de "trèèès grrrands trravauooox" mais dans la pratique ils laissent la main à des armées de techniciens qui poursuivront la perfection de leur art dans la performance (la plus grande vitesse comme tu le notais si justement) en ramenant les usagers à un habitant modélisé reproductible à l'infini. Avec hélas une ambition de pouvoir normatif. Même la qualité environnementale est menacée de labels et de normes: Monet, Verlaine "paramétrés"!!!

Tu élargis le blog  à l'urbanisme. Oui, enfin de la logique! car la ville, la cité n'existe que par le transport, et plus largement la communication. La ville n'a pas de contours définis, et pourtant elle a des limites: celles où s'arrête la route, le rail, le chemin*. Une des plus grandes cité de l'histoire, c'est la "Cité Grecque", ensemble de ports reliés par les seuls réseaux maritimes. Aucune de ces villes n'auraient vu le jour si les bateaux n'avaient pas été construits pour commercer.
C'est la sclérose de nos institutions de transport qui alimente la bagnole, la pression foncière inéquitable. La SNCF filiale de Renault? Et dans cette multi-gabegie de moyens humains et matériels, c'est le quotidien de chacun de nous qui est atteint. Il faut avoir vu les banlieusards en transit, déjà assommés de sommeil dès le début de leur "période active".
La porte est enfin ouverte. La petite heure de notre rencontre montre, me semble-t-il ,que des spécialités différentes peuvent être concomitantes sur ce thème du transport, donc de l'aménagement.
*Urbanisme/aménagement est-ce différent? Faire  comme les mathématiciens qui veulent définir un ensemble: il vont explorer les bornes. Donc question, à quel moment quitte-t-on vraiment la ville? ne dépendons plus d'elle, n'est elle plus dans notre esprit? La ville est elle une forme? une institution officielle? ou un nœud d'un vaste maillage dynamique? Pour Hubert Tonka, l'essence de la ville était révélée dans le début de Bouvard et Pécuchet par leur rendez-vous spontané sur un banc urbain."

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis Jacquiot - dans transports de personnes
commenter cet article

commentaires