Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Corinne Lepage,

ministre de

l'environnement

 de 1995 à 1997

et présidente de cap21

Recherche

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 22:22

La voiture à air comprimé prend son essor ...........................en Inde.

 

LA VOITURE À AIR COMPRIMÉ INTÉRESSE LE GROUPE TATA

 

M. Guy Nègre, fondateur de l'entreprise MDI et inventeur de la voiture à air comprimé (cf. revue de presse du 1/8/02), a conclu un partenariat avec Tata Motors, qui va l'aider à développer son projet. Aux termes de l'accord, MDI cédera la licence de fabrication et d'exploitation de sa technologie sur le marché indien. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué, mais l'entreprise indique que « cet argent va permettre d'achever le développement du véhicule et de commencer la production ».  M. Nègre, ingénieur de 65 ans, tente depuis dix ans de trouver des partenaires financiers pour concrétiser son projet de voiture équipée d'un moteur bioénergie roulant à l'air comprimé jusqu'à une vitesse de 50 km/h (pour une autonomie de 50 km), puis passant à une alimentation en carburant classique. (MONDE 9/2/07)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bied - dans carburants propres
commenter cet article

commentaires

streaming gratuit 16/07/2010 15:30


Bon billet, merci à vous pour votre aide et notez en 1er lieu que je "plussoie" votre point de vue. Bref tout est dit, oui votre travail est sincèrement très bon, le tout est très instructif. NB :
Par hasard, auriez-vous d'autres blogs ou forums à me suggérer ?


Dominique Bied 18/07/2010 23:22



Un travail de fond aussi bon soit-il ne suffit pas à changer les choses. Il faudrait un plan "com", mais ce n'est pas mon truc parce que je n'ai pas trop le temps. Aussi, je préfère continuer à
étoffer la matière de ce blog. Vos encouragements m'encouragent dans cette entreprise difficile.



mcgyver 18/08/2009 15:55

j'ai moi aussi fait un petit calcul sur un coin de table et j'ai trouvé ce raisonnement abherrant !si j'ai bien compris une éolienne produisant 1000 mwh en 1 an soit 2739 kwh chq jour en moyenne,ne pourrait alimenter que 15 vehicules au mieux, roulant 2 h et dépensant 23,5 kwh vu les caractéristiques retenuescherchez l'erreur !

Ingénieur 02/05/2007 10:23

A la suite de mon commentaire un peu long : peut-on alimenter des taxis à l'air comprimé ? Probablement non. Un taxi roule beaucoup et à bas rendement (démarrage / freinage), que ce soit à l'air comprimé, au gaz, à l'essence ou à la bave d'escargot. Il faudrait donc faire le plein souvent, avec les "stations" dont mon commentaire ci-dessus montre l'impossibilité.
Et si on veut alimenter ces "stations" d'air comprimé avec de l'électricité nucléaire, la chaîne de rendement est catastrophiquement inefficace. Il est certainement préférable de se colleter avec le recyclage de batteries électriques.

Ingénieur 02/05/2007 10:19

Un petit calcul de coin de table pour ceux qui voudraient “faire le plein” de leur voiture à air. Vous allez voir que ce n’est pas demain qu’on rechargera des voitures à air, en quantité significative, avec des renouvelables non nucléaires. Et avec du nucléaire, autant avoir des batteries ou, plus compliqué, de l’hydrogène. Même avec des petites voitures lentes, qui seront la norme demain.
Imaginons une station-service à air comprimé quelque part en France ; elle générera 1000 MWh par an en par éolienne (on atteint 2000 dans les zones à fort vent régulier, mais là, nos “stations” sont un peu partout, donc 1000 est une bonne moyenne). Si maintenant nos voitures (oublions le fait qu’Harry Potter a remplacé en une nuit les voitures françaises par des petites voitures à air comprimé et ce que ça a coûté) font 32 CV, ce qui est bien suffisant pour un usage “développement durable”. C’est la puissance d’une 2CV et le calcul tombait juste avec 32, j’avais la flemme de prendre la calculette. ET QUE LE RENDEMENT EOLIENNE / AIR COMPRIME / PUISSANCE CONSOMMEE A LA ROUE EST DE 100%, alors qu’il sera de toute façon inférieur à 30%, mais bon. Et qu’elles roulent en moyenne 2h par jour à 1/2 puissance (au 1/4 ou 1/8 de puissance le raisonnement ci-dessous marche aussi).
Cette pompe pourra, selon que vous êtes optimiste ou pessimiste, alimenter entre 5 et 15 voitures / jour et par éolienne. On parle d’éoliennes d’1MW, qui font 80 m de haut, pas du petit ventilateur de salon… Pour une exploitation tenable économiquement, il faudrait 10 à 20 eoliennes par pompe, soit 1 à 2 km2 (c’est beaucoup pour une pompe ca pourrait etre OK pour un grand hypermarché), un investissement de 10 à 20 millions d’euros (là, notre hypermarché commence à trouver ça cher) et un plein à 20 euros (ce qui est plutot cher pour 2h avec une voiture de 32CV). Notons qu’avec des eoliennes plus petites, le calcul ne change pas car la puissance d’un champ d’eolienne varie seulement avec la surface.
Mettons que nous diminuions collectivement et radicalement nos KM, et que les voitures fassent le plein d’air en moyenne tous les 3 jours. Une eolienne alimenterait alors en gros 30 voitures ; pour un pays de 20 millions de voitures, il faut 700 000 eoliennes de 1MW et 50 000 à 100 000 stations (là, on n’a carrément pas assez d’hypermarchés…)… Un investissement de 1000 milliards d’euros… Entre 15% et 25% du territoire de la France occupé par des éoliennes (3 à 5 fois la surface totale des villes, routes et parkings)… Bref, infaisable.
Donc moteur à air comprimé = moyen compliqué d’utiliser l’électricité nucléaire, mais pas compatible avec l’électricité éolienne,au moins à une échelle un tant soit peu notable. On pourrait faire un calcul pas très différent avec le solaire, qu’il soit à concentration ou photovoltaïque, et qui montrerait la même infaisabilité.
Pourquoi ? Parce que la consommation du parc auto français (ou d’ailleurs, d’ailleurs) est très supérieure, même si on réduit drastiquement la masse et la consommation des véhicules, à ce que les renouvelables peuvent fournir dans un avenir imaginable ; et que, dans 40 ans, quand on aurait réuni tous les moyens de faire fonctionner tous les moteurs à la salive d’écureuil, ça sera un peu tard pour sauver la planète du réchauffement…

Gérard Massip 21/03/2007 06:36

Je suis très sceptique concernant ce système. Voir ce que j'écrit sous le pseudo rabelaisien dans http://www.planetepolitique.com/forum/viewtopic.php?t=881